AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Ceux qui commencent le plus de sujets
L'ombre
 
Dean B. Singer
 
Derek Hale
 
Stiles Stilinski
 
Neal O'Learney
 
Lydia Martin
 
Marie A. Jones
 
Alice White
 
Mots-clés
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Neal O'Learney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neal O'Learney

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/09/2017

MessageSujet: Neal O'Learney   Sam 9 Sep - 23:44

 
Seung joo Neal O'Learney

Petit phrase classe pour votre perso




Vous, en bref :

Prénoms :  Seung joo Neal
Nom : O'Learney
Surnom : :
Sexe : Garçon
Âge : 19 ans
Occupation : Dormir, flâner, chiper, apprendre
Lieu de naissance : Incheon
Race : Ailuranthrope
Avatar : G-Dragon
Orientation Sexuelle : Bisounours

Description :


Mental : Seung Joo Neal O'Learney

Histoire :

Oui, Neal était l'une des cibles favorites d'un groupe qui se trouvait systématiquement dans le même établissement que lui et oui, il était aussi l'une des cibles d'un autre groupe qui ne vivait pas très loin de son quartier et, oui, trois fois oui, il aimait dire qu'il ne comprenait pas pourquoi et qu'il n'avait jamais rien dit ou fait qui puisse faire de lui une victime. Il aimait vraiment le dire et sûrement qu'il le croyais. En vérité ? Neal n'a pas la langue dans sa poche et dit à peu près tout ce qui lui passe par la tête sans prendre le temps d'analyser ses paroles ou s'assurer qu'il ne risque pas de blesser quelqu'un ou de s'attirer des ennuis. Lorsqu'on lui en fait le reproche, il s'excuse vaguement en disant qu'on lui a apprit à être sincère et franc, ce qu'il est effectivement, néanmoins il n'est jamais contre un petit mensonge ici ou là, mais il faut dire qu'il est très mauvais menteur et le sachant il s'amuse bien en inventant mille et un mensonges tous plus loufoque et improbable les uns que les autres, plutôt que de chercher à savoir mentir correctement. A vrai dire, son plaisirs des petits mensonges vient de sa facette joyeuse et excentrique ; il aime s'amuser et ne perd pas une occasion de le faire et si mentir peut lui permettre de démoraliser ou d'amuser une personne alors il lui est bien compliqué de s'empêcher de le faire.
Tout comme il ne peut pas, ou ne cherche pas, s'empêcher de dire ce qu'il pense comme il le pense, il ne peut pas non plus s'empêcher de piquer ce qu'il a sous la main, ce n'est pas qu'il envisage de se lancer dans une carrière de voleur, mais il est tellement facile de jouer machinalement avec tel ou tel objet et de le glisser involontairement dans sa poche ou de la garder en main en partant. Heureusement, si on lui en fait la remarque au moment précis où ça se passe, il se contentera de se défendre de façon superficiel tout en rendant l'objet, par contre si on ne lui dit que le lendemain ou même une heure après son larcin, vraiment, involontaire, il aura plus de difficulté à admettre sa mauvaise habitude et à rendre l'objet ; dans cette situation il ne rendra pratiquement jamais l'objet de façon direct, le propriétaire finira par le retrouver, mais bien souvent de façon incongru et accompagné d'une sucrerie ou d'un gâteau, petite habitude pour signifier qu'il est bien l'auteur et qu'il est désolé de l'avoir, mais ça il ne l'avouera jamais ouvertement, au contraire.
S'il dépose une sucrerie ou un gâteau, c'est qu'il adore ça et a toujours sur lui un sachet de confiserie , des gâteaux ou des pâtisseries. Il mange assez souvent et toujours avec plaisirs, d'ailleurs toute personne en mangeant près de lui a tout intérêt à surveiller autant son repas que Neal qui n'aura aucun scrupule à piquer l'aliment ou la sucrerie et ça, il en est parfaitement conscient contrairement à sa manie kleptomane.
S'il a toujours eu le contact très, trop, facile et une demie-confiance toute aussi facile, depuis sa transformation il a plutôt tendance à se méfier de tout le monde et observer avant de trop s'impliquer.

Votre histoire :


Quand l'Amérique rencontre la Corée c'est l'ignorance totale, du moins c'est ce qu'ils veulent montrer, mais au fond il doivent montrer qui est meilleur que l'autre. Le premier à la Liberté et la seconde le respect, l'un à l'argente et l'autre la connaissance. L'un a les mots et l'autre le sourire. Quand l'Amérique rencontre la Corée c'est une passion d'une nuit et l'amour d'une vie.

_______________

L'enfant court, l'enfant pleure et l'enfant tombe.
Les autres courent, les autres rient et les autres frappent.
Il court, il saute et il est là.

S'il hurle et que les autres fuient, alors l'enfant sèche ses larmes et se jette au cou de son ami et sauveur :  Taebaek, chien de son état. Trop couvé et bien trop naïf, Seung joo est, et a toujours été, la cible favorite des enfants de son quartier. A chaque fin d'école il devait s'empresser de la quitter pour ne pas subir certains de ses camarades, mais une fois dans les rues il devait absolument faire attention à ne pas prendre les plus isolées et à ne jamais passer devant la boutique des Hwan ou couper par les parcs. Alors oui, en faisant ainsi son chemin s'allongeait drastiquement, mais ça lui évitait de rentrer tous les soirs couvert de bleus. Bien sûr, même en sachant que c'était la meilleur chose à fait, Seung Joo restait un enfant de huit ans et ne pouvait pas toujours s'empêcher de rejoindre un parc pour y jouer avec ses amis.

L'enfant court, l'enfant pleure et l'enfant tombe.
Les autres courent, les autres rient et les autres frappent.
Il court, il saute et il est là.

L'enfant court, l'enfant pleure et l'enfant tombe.
Les autres courent, les autres rient et les autres frappent.
Il court, il saute et il est là.

L'enfant court, l'enfant pleure et l'enfant tombe.
Les autres courent, les autres rient et les autres frappent.
Il court, il saute et il est là.

Encore et encore. Chaque fois qu'il s'imagine que la voie est libre un autre apparaît et déclare la chasse ouverte. Encore et encore.

L'enfant court, l'enfant pleure et l'enfant tombe.
Les autres courent, les autres rient et les autres frappent.
Il court, il saute et il est là.

L'enfant court, l'enfant pleure et l'enfant tombe.
Les autres courent, les autres rient et les autres frappent.
Il court, il saute et il est là.

L'enfant court, l'enfant pleure et l'enfant tombe.
Les autres courent, les autres rient et les autres frappent.
Il court, il saute et il n'est là.

Cette fois il est seul, cette fois Taebaek n'est pas là pour protéger son petit maître, mais aujourd'hui Seung Joo n'est plus un enfant, il a quinze ans et il va rentrer au lycée, aujourd'hui il se redresse et souriant fièrement à ses assaillants. Il se jette sur le plus proche et s'acharne sur lui, les coups fusent et le sang coule, mais à la fin l'adolescent sera le dernier à se relever et aura gagné une magnifique entorse. Il est battu, mais il est fier, pour le première fois depuis des années il n'a pas fuit et il est fier, mais s'il pouvait être un petit peu plus fort pour tous les battre et ne plus être couvert de bleu il ne dirait pas non. C'est assez d'être toujours le perdant et d'être prit soit pour une racaille voué à un sombre avenir, soit pour un perdant voué à un piètre avenir.

L'ensanglanté se relève douloureusement et quitte le parc cahin-caha, parfois il trébuche, d'autres fois il n'est pas fichu d'éviter un tronc face à lui. A moins qu'il n'essayais de s'appuyer contre pour simplifier sa marche. De retour sur la route, il rencontre le regard surpris d'une occidentale, alors il lui adresse son plus beau sourire, qu'il suppose fortement d'être déformé par la douleur, et reprend sa route. A sa surprise, l'étrangère le rattrape et l'aide à marcher. Si une partie du chemin s'est fait dans le silence complet, lorsque Seung Joo s'est laissé choir sur le sol le dos contre un muret, la femme s'est également assise en lui demandant s'il parlait anglais. Pouvait-il seulement ne pas savoir cette langue alors qu'il était le fils d'un américain ? Ils ont parlé, beaucoup. Sur la météo, les différences entre les cultures, la scolarité, la vie, la mort, les arts, le style vestimentaire, la musique, le sport, la force, le courage, les animaux. Ils ont parlé ainsi pendant des heures, puis, la femme s'est levé et lui a promis qu'il serait plus fort que les ennemis, plus fort que tout le monde et qu'il ne devait pas s'inquiéter, elle a sourit et l'a mordu avant de partir l'air de rien.

L'adolescent n'avait rien comprit, mais s'était relevé pour retourner chez lui et reprendre sa vie.

Les jours sont passés et sa morsure, comme chacune des ses blessures, s'est guéri particulièrement rapidement et sans laisser la moindre cicatrice. Sauf peut-être sa nouvelle incompatibilité avec Taebaek, s'ils étaient proche d'être inséparable, les voilà devenu méfiant l'un envers l'autre, presque hostile.

Cet inconvénient mit de côté, Seung Joo appréciait assez ses nouvelles capacités : force, rapidité et agilité supplémentaire, qui lui permettait de ne plus être une cible. L'odorat et l'ouïe améliorées lui posaient quelques soucis, il n'avait pas l'envie de sentir ou d'entendre ce qu'il se passait dans des toilettes. En revanche, il était plus que satisfait de pouvoir reconnaître les émotions, surtout quand il était la cause de cette émotion.

Son monde était parfait et orné de couleurs, toujours plus extraverti chaque jour et toujours présent pour ses amis, bien qu'il disparaisse facilement pendant plusieurs jours avant de revenir auprès d'eux. Pourtant, sous les jolies couleurs et les grands sourires, il était de plus en plus mal à l'aise. Pourquoi ? Qui ? Comment ? Combien ? Où ? Et surtout : quoi d'autre ? Effrayé à l'idée d'en savoir si peu et terrifié à l'idée d'en savoir plus, Seung Joo avait laissé une note a ses parents et s'était rendu à l'aéroport. Tout juste majeur il pouvait s'acheter son billet et, surtout, voyager seul sans qu'on ne lui pose trop de question. A l'origine il voulait se rendre a New York, mais peut-être par une espèce de nostalgie, il avait finalement opté pour la ville d'origine de son père : Beacon Hills et par soucis pratique il avait opté pour son second prénom Neal, plus occidental et facile à prononcer pour les profanes. Il lui était vraiment douloureux d'entendre son prénom coréen se faire écorcher de mille et une façon.

Il n'est plus du tout sûr que s'arrêter dans une si petite ville soit une si bonne idée.


Vous, IRL :


Pseudo : Azerty
Âge : 123 456 ans
Sexe : ♀
Commentaire sur le forum :
Règlement : Code confirmé

(c) Kira pour Never Utopia



Dernière édition par Neal O'Learney le Mer 27 Sep - 23:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stiles Stilinski
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/03/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Sam 9 Sep - 23:48

Bienvenue à toi, ravi d'avoir pu répondre à tes questions un peu plus tôt.

Pour ta suivante : quel age en dernier année de lycée ? 17 et 18 ans, en général.

J'ai bien hâte d'en lire plus sur toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf.forumactif.com
Neal O'Learney

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/09/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Sam 9 Sep - 23:55

Décidément, merci pour la réponse ! Smile

Je ne pense pas écrire ce soir, j'ai un dvd qui m'attends et un lit qui m’hypnotise. En tout cas dans la semaine ça devrait être fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stiles Stilinski
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/03/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Sam 9 Sep - 23:59

alors, bon visionnement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf.forumactif.com
Lydia Martin

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 04/09/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Dim 10 Sep - 19:29

Bienvenue Neal Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neal O'Learney

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/09/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Jeu 14 Sep - 23:21

Salut !

Désolé de tarder autant, je n'arrête pas de recommencer ce que je fais... je suis absente jusqu'à dimanche, mais je pense que lundi ou mardi je terminerais. Comme c'est dis je n'aurais pas le choix de le faire, peut-être que je cesserais de tout refaire.. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stiles Stilinski
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/03/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Ven 15 Sep - 0:22

D'accord, on a bien hâte de voir le résultat final
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf.forumactif.com
Stiles Stilinski
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/03/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Dim 24 Sep - 16:37

Alors, il se passe quoi ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf.forumactif.com
Neal O'Learney

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/09/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Mar 26 Sep - 18:53

Je... je me suis complètement laissée avoir par la vie irl. :O Je me bouge de faire ce qu'il manque, tant pis si l'histoire ne me plait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stiles Stilinski
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/03/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Mer 27 Sep - 2:10

On est prêt à te laisser le temps qu'il faut, si tu peux au moins nous mettre à jour sur le développement, qu'on ne sente pas que ça stagne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf.forumactif.com
Neal O'Learney

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/09/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Mer 27 Sep - 23:52

Terminé !

Ce n'est pas glorieux, désolé. :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stiles Stilinski
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/03/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Ven 29 Sep - 23:35

tu as inscrit ton histoire dans la section pour la description psychologique... ha ha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf.forumactif.com
Neal O'Learney

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 05/09/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Ven 29 Sep - 23:41

Hem non, pas du tout, j'ai cité des traits de caractères et j'ai expliqué un peu plus ce que j'entendais par là. L'histoire est dans le gros carré juste en dessous de "votre histoire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stiles Stilinski
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 27/03/2017

MessageSujet: Re: Neal O'Learney   Sam 30 Sep - 22:48

pour ma part, j'aime bien l'histoire. Et ta fiche est approuvée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neal O'Learney   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neal O'Learney
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Neal Caffrey [Validée]
» Neal Cassidy [Libre]
» Toronto Maple Leafs
» No road is long with good company. - Neal
» Un nouveau départ, une chute. {PV NEAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf :: Gestion de personnage :: Présentations :: Fiches approuvées-
Sauter vers: